Vous êtes ici : Accueil / Pourquoi Freejob ? / Pour les INGENIEURS FREELANCES / Etre Ingénieur Freelance aujourd'hui / Ingénieur Freelance : réussir sa réunion de qualification de mission

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Ingénieur Freelance : réussir sa réunion de qualification de mission

Vous êtes Ingénieur Freelance ou consultant en intercontrat et votre profil a été retenu pour un entretien de qualification technique. Voici quelques conseils de bon sens.

Première étape: la préparation de la réunion de qualification de mission

Bien étudier le descriptif de la mission.

Si vous êtes Ingénieur Freelance et que vous passez par une SSII, ou une Société de Service, ou si vous êtes Ingénieur en intercontrat, interrogez le commercial en charge de la relation avec le client pour avoir le plus d'informations possibles. Si vous êtes en relation directe avec le demandeur, n'hésitez pas à lui envoyer un mail avec une liste de questions pour appréhender le contexte général de la mission.

N'oubliez pas que les clients ont tendance à rechercher la perle rare (appelé communément « mouton a 5 pattes ») en demandant un niveau d'expertise supérieur a la demande réelle : essayer de déterminer les compétences d'Ingénieur qui nécessitent une véritable expertise des autres, plus secondaires. Cela vous permettra de mettre en avant vos points forts et de préparer votre réponse en cas question délicate.

Une fois que vous connaissez le contexte général de la mission il vous faut préparer la réunion en tant que telle.

Plongez-vous dans votre CV d'Ingénieur Freelance pour ressortir, les compétences qu'il faudra mettre en avant lors de la réunion de qualification de mission.

Attention au travers classique, une réunion de qualification n'est pas un entretien d'embauche! Il y a bien sur des figures imposées dans les 2 cas : votre interlocuteur va, par exemple, évaluer si votre personnalité est compatible avec la sienne ou avec celle de ses équipes.

Dans une mission pour Ingénieur Freelance on trouve souvent le même environnement général: le client a un ou plusieurs projets précis pour lequel il souhaite faire appel à vous, il a un planning, une pression de sa hiérarchie, des contraintes diverses.... Il doit être rassuré sur le fait que de par son parcours ou sa capacité à monter en compétence le Freelance qui va réaliser la mission l'aidera à tenir ses objectifs.

En synthèse: vous devez préparer votre entretien trouvant le subtil équilibre entre les messages qui vont mettre en avant vos points forts et les messages qui vont rassurer le client. Si vous réussissez à réunir les 2, c'est gagné !

Une fois que vous vous êtes bien replongé dans votre CV de Freelance, un conseil, répétez à haute voix ou avec un(e) ami(e). Les mots et les idées sortiront de manière plus fluide pendant la réunion.

Deuxième étape: Le déroulement de la réunion de qualification de votre mission d'Ingénieur Freelance

Inutile de rappeler les bons usages principaux sur l'habillement, la ponctualité et le sourire (professionnel) pour une réunion auprès d'un client.

En général, le client présente le contexte général de la mission et ce qu'il attend d'un Ingénieur. N'hésitez pas à poser des questions à l'issue de cette présentation de mission ou à demander des précisions avant de démarrer votre partition. Cela vous permettra de savoir si la mission correspond à vos objectifs de Freelance et de bien caler votre discours quand vous présenterez votre parcours en répondant aux objectifs du client. Idéalement, si vous êtes à l'aise, n'hésitez pas a faire une synthèse des besoins du client pour partager avec lui votre compréhension.

Votre plan de présentation de vos missions d'Ingénieur Freelance: Chronologique ou thématique.

Le plan chronologique.

Le principe est simple, vous présentez vos expériences de votre stage Ingénieur jusqu'à votre dernière mission Freelance (ou dans l'autre sens bien sûr).

L'avantage de cette méthode: vous risquez moins d'oublier de mettre en avant une mission passée. Si votre expérience est longue, nous vous recommandons de passer les missions qui n'ont pas d'intérêt pour le client.

N'oubliez pas d'appliquer la méthode de l'entonnoir lorsque vous présentez une mission: partez du contexte général pour zoomer vers votre intervention et conclure par ce que cette mission vous a apporté.

Inconvénient : Elle est plus scolaire (on parcourt une à une ses missions de Freelance) et il y a un risque de « dilution » des messages importants ou de redites.

 Le plan thématique

Le principe est le suivant: vous déterminez les compétences, que vous souhaitez présenter au client pour répondre aux objectifs de la mission (4 ou 5 items). Ensuite, pour chaque compétence, vous exposez au client la ou les missions avec son contexte où vous avez utilisé cette compétence.

Exemple : Le client a exprimé qu'il souhaite une compétence Java sur Unix. Vous mettrez donc en avant les missions ou cette compétence vous a été nécessaire.

Remarques : certain clients demandent aux Ingénieurs Freelance qu'ils reçoivent, de se présenter en premier. Dans ce cadre, les informations disponible étant moindre, il est beaucoup plus délicat (voire risqué) d'appliquer cette méthode.

La conclusion en 3 points

  1. Faire une synthèse des principaux objectifs de la mission.
  2. Rassurer une dernière fois le client sur les 2 ou 3 compétences clés de Freelance dont vous disposez et qui feront la différence.
  3. Préciser pourquoi cette mission vous motive et s'inscrit dans votre parcours d'Ingénieur

 

Bon entretien !