REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Evaluer son tarif journalier d’ Ingénieur Freelance

Précision sur la portée de cette contribution

Nous parlons ici du « marché » français des ingénieurs Freelance. Oui il s’agit bien d’un marché mais il est délicat de tirer des règles ou un « cours » comme pour un véritable marché tel que l’or, le blé ou le pétrole. Nous vous recommandons de considérer comme une information peu fiable les prix de vente moyen de Freelances donnés ici et là sur internet et qui n’ont qu’une pertinence très relative.

En effet, chaque ingénieur Freelance outre la valeur apportée par son parcours et son expérience, a ses objectifs qui peuvent influer grandement sur son tarif potentiel de vente.

Par exemple, certain accepteront de travailler en région parisienne, ou à l’étranger dans des pays pouvant être dangereux. D’autres favoriseront un enchaînement de missions courtes, souvent mieux facturées, alors que d’autres opteront pour une forme de stabilité en échange d’un tarif plus modeste.

Enfin, les Freelances ingénieurs passent souvent par un ou plusieurs intermédiaires (société de service ou de conseil): ceci peut représenter une différence de 15 à 40% entre le prix de vente et le montant entrant dans leur poche.

Bref, tout cela pour dire que cet article a vocation à donner des éléments sur ce qui permet de valoriser son Tarif Journalier plutôt que de proférer des vérités relatives sur le prix de vente d’un ingénieur Freelance.

Les éléments qui vont influer sur le tarif de vente d’un ingénieur freelance

Le niveau d’expérience

Bien entendu, le niveau de tarif de vente progresse en fonction du niveau d’expérience de l’ingénieur Freelance. Cela dit, et c’est un mal Français, à partir d’un certain niveau de séniorité, le tarif se tasse voire baisse !

Considérons que le niveau d’expérience idéal pour optimiser son tarif de vente se situe entre 10 et 20 ans d’expérience.

Le niveau d’expertise technique

Cet article s’adresse à des Freelances ingénieur: le niveau de technicité est donc essentiel. Nous nous adressons ici à la grande majorité: les spécialités très pointues dans le domaine de l’ingénieur Freelance sont hors périmètre. Cela dit, les personnes concernées sont rares et connaissent parfaitement leur tarif de vente (leurs clients aussi !)

Niveau d’expertise fonctionnelle

Dans beaucoup cas, notamment l’informatique de gestion, la connaissance d’une fonction de l’entreprise sera un levier d’augmentation du tarif journalier moyen si la mission y est rattachée.

Par exemple, une connaissance en ressources humaines, en contrôle de gestion, fonction vente etc…

Le cas le plus révélateur dans le marché des ingénieurs Freelance est le marché des consultants SAP qui sont spécialisés par modules du célèbre éditeur allemand.

Niveau d’expertise sectorielle 

La connaissance du secteur d’activité peut être un excellent catalyseur pour augmenter le tarif journalier moyen du Freelance ingénieur. Certains secteurs comme la Banque ou le secteur Pharmaceutique, adorent les gens qui « parlent » leur langage.

Evaluer son tarif Freelance

La qualité du CV de l’ingénieur Freelance

C’est un classique mais un bon CV est essentiel pour sortir du lot. Surtout, adaptez le en fonction de la mission proposée, allez à l’essentiel.

L’entretien de qualification

Si le client a envie de travailler avec vous, il sera prêt à convaincre un service achats d’accepter un tarif supérieur. Vous trouverez ici tous les détails pour réussir votre réunion de qualification.

Bien négocier avec l’intermédiaire (SSII, Société de conseil ou de service)

L’idéal en qualité de Freelance ingénieur, c’est de connaitre votre tarif de vente final. Beaucoup de Sociétés de conseil rechignent à le communiquer: tentez le coup quand même, sous le prétexte de la transparence.

Sachez que si une grille de tarif a été négociée entre la Société de Service & de conseil et le client final, il est délicat de pouvoir négocier à bon compte. Pour information, les Sociétés de Conseil et de Service travaillent rarement à moins de 15% de marge, souvent plutôt 20%.

Quelques conseils complémentaires

Si vous n’êtes pas parfaitement satisfait de votre tarif de vente, tentez de négocier des avantages gagnants-gagnants. Par exemple: vous faire offrir une formation ou acter une évolution du tarif si la mission dure plus d’une période définie (en général 6 mois)

 

Bonne négociation a vous !

L’équipe FREEjob